8 Regrets que vous pourriez éviter lors d’un achat immobilier en Italie

By décembre 23, 2019
Arezzo

Tout le monde a des regrets, mais qu’est-ce que les gens regrettent le plus après une décision importante telle que l’achat d’une résidence secondaire dans un autre pays comme l’Italie?

Nous avons voulu vous aider et nous avons donc dressé une liste des regrets les plus courants que les expatriés disent avoir et qu’il vaut mieux éviter.

Lisez-les et faites-nous confiance. Ça en vaudra la peine.

1. Ne pas faire inspecter la maison avant de finaliser la vente. Afin d’éviter les surprises inattendues, vous ne devriez pas sauter cette étape importante. Il est préférable de demander l’aide d’un professionnel pour vérifier l’état réel de la propriété et de ses systèmes avant de signer l’acte définitif. Il peut révéler des informations essentielles que vous voudrez peut-être connaître afin de prévoir les coûts supplémentaires qui se présenteront à l’avenir.

2. Sous-estimer les coûts supplémentaires. Lors de la planification du budget d’achat, assurez-vous de tenir compte de tous les coûts en plus du prix de la propriété, tels que les frais de notaire, les taxes sur l’achat et sur la propriété, l’assurance, etc.

3. Ne pas visiter le quartier à différents moments de la journée. C’est peut-être différent après la tombée de la nuit par rapport au matin. Vous pourrez vérifier si le lieu est bruyant ou potentiellement dangereux.

4. Ne pas vérifier si la zone est bien desservie par les transports en commun et les installations. C’est une bonne idée de parler aux gens du coin pour en savoir plus sur la vie dans la région et y passer du temps à différents moments de l’année. Par exemple, si vous n’avez pas de voiture, il peut être très utile qu’il y ait une station de bus ou une gare à proximité ou si vous pouvez rejoindre les magasins à pied.

5. Gaspiller de l’argent avec les crédits immobiliers. Renseignez-vous sur les options qui s’offrent à vous en comparant les différentes banques et instituts de crédit. Comparez les taux proposés.

6. Ne pas vérifier si la propriété est libre de dettes.

7. Ne pas parler aux voisins pour connaître les problèmes potentiels de la résidence ou du quartier si vous achetez un appartement.

8. Ne pas vérifier le règlement de copropriété. Le certificat d’état contient de nombreuses informations utiles que vous devez connaître avant de signer tout document. Il contient des budgets pour les rénovations ou réparations futures des bâtiments, ainsi que des informations comptables sur l’unité en question, mais il décrit également ce dont l’acheteur est responsable en termes de règles, règlements, droits et obligations.

Gardez tout cela à l’esprit lorsque vous rechercherez votre maison dans le bel paese.